• Tu m'attends la, angoissée, tous sens éveillés
    Debout jambes écartées mains derrière le dos
    Vêtue seulement  sur les yeux d un bandeau
    Appréhendant le futur, mais terriblement excitée
     
    Un sursaut, un frisson, un objet te frôle
    Te parcours, te visite avec douceur, te fouille
    Tu reconnais la cravache, ton entrejambe mouille
    Ton souffle s accélère, ton cœur s affole
     
    Tu t'habitues à sa présence inquiétante
    Elle te guide et tu suis ses directives
    Elle t'apprivoise doucement, tu t'actives
    En douce femelle bien obéissante
     
    La cravache mouillée caresse ton sexe lisse
    Ta bouche entrouverte cherche de l'air
    Inquiète tu me devines, tu me sens derrière
    Mais tu es offerte là, nue, sans artifices
     
    La cravache t'incite à baisser la tête doucement
    Et tu t'accomplis aussitôt, nuque offerte 
    Tu sens le collier envahir ton cou, tu es prête
    Tu as enfin cette laisse dont je te parlais souvent
     
    Tirée vers le bas, dans le silence tu t'accroupis
    Mains attachées dans le dos, agenouillée
    Prête à servir ton Maître, à le combler
    Tirée par les cheveux, de plaisir tu gémis

    "F"

    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique