• C'est ainsi



    Laisser les plumes habiller mon corps abandonné,
    Écouter le silence envahir cette pièce obscure,
    Appréhender le moment auquel vous choisirez de m'honorer,
    Attendre encore sans aucun murmure.

    Deviner enfin, sentir votre odeur se rapprocher de moi,
    Entendre vos pas s'avancer sur le parquet de bois,
    Sur ce lit rester toujours immobile, désireuse de vous,
    Désirer votre main sur ma peau comme un bijou.

    Sursauter lorsque celle ci s'immisce entre mes cuisses ouvertes,
    Ne pas bouger puisque tel est votre volonté,
    Percevoir l'émoi généré par vos mains expertes,
    Demander encore en osant un regard de petite fille effrontée.

    Vous sentir si près de moi et pourtant ne pouvoir vous toucher,
    Implorer plus encore, mais ne rien obtenir de suite,
    Venir vous asseoir près de moi et du bout des doigts me caresser,
    Laisser s'exprimer tous ces désirs qui m'habitent.

    Petite chose au creux de mos mains douces et fermes,
    Etre votre plaisir, pour un instant puis pour toute une vie.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Avril 2008 à 09:50
    tous
    les sens sont en appels et s'expriment dans ton texte, c'est marrant comme ça me rapelle le souvenir d'une de mes relations...(mais je préfère pas en parler ! chutttt aussi !)et puis j'aime bien ce "vous" qui a quelque chose de très excitant, une permission qui n'est pas encore franchie, celle d'une obéissance complice entre deux êtres qui pourtant s'autorise tout de leurs phantasmes , bisous ma shoupinette, et contente de lire, tes textes sont vraiment très beaux !
    2
    Mercredi 30 Avril 2008 à 09:53
    mici ma Minette,
    tu sais tout çà c'est que dans ma tête... mais j'aimerais... (allez encore un chutt), dis tu me raconteras?? je te bisouille tout plein
    3
    Mercredi 30 Avril 2008 à 10:31
    Je ne vais pas
    y aller par quatre chemins : plus c'est long, plus c'est bon (Ici, je parle de l'attente et les sensations que celle-ci procure) Pink kisses
    4
    Mercredi 30 Avril 2008 à 10:35
    hum çà résonne
    tes mots. j'aime beaucoup ce que tu dis! bises douces et lentes donc
    5
    Mercredi 30 Avril 2008 à 14:24
    Lentement,
    doucement, de peur qu'elle se brise, Prendre une âme ; écouter ses plus secrets aveux, En silence, comme on caresse des cheveux ; Atteindre à la douceur fluide de la brise...bisous.
    6
    une ombre Profil de une ombre
    Mercredi 30 Avril 2008 à 14:29
    waou
    etiennemomo, dis tu m'en écris encore. j'en reste bouche bée, bises douces tendres...
    7
    David
    Mercredi 30 Avril 2008 à 15:01
    Emois, émois, émois....
    Waitin for the sun Nowhere to run T'offrir avec une voluptueuse indécence, avec une totale confiance, un complet abandon des sens, Toucher du doigt ton essence Effleurer ta chair et ton ame Te faire femme. And nothin'else matters... Envier l'élu qui te lies, moi qui t'ai lu, qui te lis. David.
    8
    Mercredi 30 Avril 2008 à 15:11
    cher David,
    tous vos mots à mon endroits sont fort appréciés, mais sachez que personne ne m'a lié et ne me lie. Tous ces mots sortent de mon être qui s'amuse à manier les mots. Bien à vous, l'Ombre
    9
    David
    Mercredi 30 Avril 2008 à 15:20
    Chère Ombre
    J'ai évidemment bien compris,mais j'aime aussi à manier les mots,j'aurais bien sur du écrire l'élu qui te lieras,mais quelle est au fond la différence entre un futur possible et un présent fantasmatique? L'épaisseur du lien peut etre...sourire...Ceci dit, on peut toujours manier les mots,s'amuser avec eux,ils ont une consonance, et aussi un sens...et encore une essence...quelqu'usage qu'on en fasse le smots ne sont ils pas forcément signifiants? Baiser littéraire. David.
    10
    Mercredi 30 Avril 2008 à 15:29
    Écrivez moi
    encore cher David, faites moi rêver et transportez moi du bout des mots vers cet endroit ou l'espace et le temps ne sont plus mais où règne plaisir, douceur, désirs, fermeté... et puis effleurez moi de vos baisers littéraires
    11
    David
    Mercredi 30 Avril 2008 à 15:58
    Rever
    Dream , a little dream with me...t'effleurer, te toucher d'un fleuret moucheté,ferme, doux, plein de désir, apportant le plaisir,t'effleurer de tes chevilles à tes cheveux, de ton bassin à tes seins,parée de ces liens, des liens de mots, en forme de sonnets, en forme de quatrains,t'effleurer comme les rayons du soleil à son coucher qui font briller de mille feux celle qui n'est plus une ombre....et t'emmener somewhere over the rainbow,oui le magicien ose. Rouge baiser. David.
    12
    Mercredi 30 Avril 2008 à 16:53
    Dévoilé
    Le secret... Mais une double personnalité réside en chacun d'entre nous. Pink kisses.
    13
    David
    Mercredi 30 Avril 2008 à 17:01
    Des baisers littéraires
    Qui partout s'insinuent sur ton corps mis à nu,des esquisses, des prémisses qui plongent dans les abysses du jardin des délices,des mots surgis tout droit des limbes de l'esprit,fantasmes fantastiques,allegoriques allitérations,douces hallucinations,comme de définitives caresses invitant à l'extase. Cocktail concentrique de ce lien numérique vers un nowhere magique... Just for you...David.
    14
    Mercredi 30 Avril 2008 à 17:06
    et bien Monsieur
    je ne saurais quoi répondre... Quel talent. merci à vous David
    15
    David
    Mercredi 30 Avril 2008 à 17:26
    Remarque
    Chère Ombre, talent, je ne sais pas, j'aime tant les mots que je ne sais que trop qu'il faut parfois seméfier d'eux.Mais je sais une chose, le talent ne s'exprime que si le sujet sublime,ce talent que tu me reconnais n'est qu'un hommage à ta féminité, à l'expression de ta douceur, de ta sensualité, de ta profondeur,de tes peurs, de tes désirs, de tes émois...alors si j'ai pu quelques instants m'asseoir prés de toi et te caresser non du bout de mes doigts mais du bout de mes mots,si j'ai pu te tranporter meme un bref instant là ou règnent plaisir, douceur, désirs ,fermeté,j'en suis heureux...m'accordes tu cette danse? David
    16
    Jeudi 1er Mai 2008 à 09:08
    Petit jeu (très) bien raconté ...
    ... comme si tu voulais donner des idées à certains (ou certaines) lol. Bonne journée à toi, bises aussi douces que les tiennes...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :